“Le sens de mon engagement parlementaire, c’est d’être à vos côtés et d’améliorer votre quotidien”

La crise sanitaire – sans précédent – que nous avons vécue, a un très lourd impact sur nos vies. Celle d’êtres chers qui ont été durement touchés, que ce terrible virus a terrassés. Celle de professionnels, en 1ère et en 2ème ligne, mobilisés pour nous soigner, pour nous nourrir, pour nous protéger. Celle de chacune et chacun d’entre nous, confinés pendant deux mois, dans des conditions parfois difficiles.

Dans les territoires les plus touchés, nous savons ce que nous devons aux soignants. Notre reconnaissance doit être profonde.

Je souhaite vous exprimer toute ma solidarité et vous adresser mes remerciements. Face à une telle maladie, à ses ravages, nous devons à la fois rester extrêmement humbles, mais aussi unis et déterminés, pour gagner la bataille.

Il est important que nos entreprises se relèvent de cette épreuve. C’est la raison pour laquelle le chômage partiel a été beaucoup mobilisé, contrairement à d’autres pays. C’est la raison pour laquelle les indépendants, les libéraux et les petites entreprises ont pu percevoir le fonds de solidarité, de 1500 euros par mois.

C’est, enfin, pourquoi nous avons mobilisé les banques pour garantir les prêts des entreprises. Au plus fort de cette crise, j’étais au Parlement, masqué, pour voter ces mesures, parmi seulement une trentaine de députés.

Nous arrivons à un tournant : celui où nous reprenons progressivement une vie normale, tout en n’abaissant aucune vigilance face au virus, pour nous protéger d’un risque de deuxième vague.

Cette période de crise doit être l’occasion de repenser nos différents modèles et de prendre des actes forts : en faveur des hôpitaux et des soignants avec le Ségur de la Santé, pour les jeunes et la reprise économique, avec un fonds de relance de 100 milliards d’euros.

Maintenant, comme au plus fort de la crise sanitaire, je suis mobilisé à vos côtés. Pour faire remonter vos constats et vos voix, pour trouver les meilleures solutions aux difficultés locales rencontrées, pour adapter la loi et les règlements à ces nouveaux enjeux, pour relever le défi d’un redressement rapide de notre pays.

Vous pouvez compter sur ma détermination et mon entier soutien.aînés !