Un point d’équilibre entre humanité et responsabilité : voici ce qui justifie mon vote en faveur du projet de loi asile et immigration. A l’issue d’un intense travail parlementaire et d’enrichissements du texte par voie d’amendements, le principe fondamental du droit d’asile est réaffirmé, mais son application est effective. Raccourcissement des délais, effectivité des décisions administratives est judiciaires, meilleure répartition des demandeurs d’asile entre les régions, protection des plus vulnérables, aménagement du délit de solidarité : ce texte règle de manière durable de nombreux points.

Prochaine étape : l’enrichir en seconde lecture sur différents aspects, notamment la rétention des mineurs, le statut des « Dublinés » et l’anticipation des réfugiés climatiques. Première concrétisation visible : le projet de création pérenne, à Metz, d’un centre de mise à l’abri, doté de 250 places permanentes.

voir en détail la motivation de mon vote